Miracle à la combe aux aspics - Médiathèque de Villeneuve sur Lot

Miracle à la combe aux Aspic : un "feel good" pas gnangnan au vinaigre balkanique, à savourer sans aucune (mais vraiment aucune) modération.

 
Jozo Aspic habite, seul avec ses quatre fils, une maison isolée, dans un désert de pierres et de falaises, depuis que le village s'est vidé et que sa femme Zora, qui n'a plus adressé la parole à son mari depuis trente ans, est décédée... Vivre en ville l'aurait obligé à immatriculer sa voiture ou à payer ses factures d'électricité.... Dans sa forteresse, il se débrouille, passé maître dans l'art de préparer la polenta, un peu moins de laver ses chaussettes ...

Aussi, quand deux agents de l'intercommunale de l'électricité parviennent jusqu'à la combe, ils sont pris en otages par Jozo et ses fils, armés jusqu'aux dents. "C'est la deuxième fois en trente ans qu'ils viennent me facturer l'éllectricité. Je ne peux plus tolérer ça".

Jusqu'au jour où, son fils Kresimir, décide qu' "on ne peut plus vivre sans femme" et entreprend un périple en ville pour en trouver une, malgré la pénurie...

 

tomic

 

Ante Tomic, écrivain croate encore méconnu en France, nous embarque dans un roman drôlissime et particulièrempent réjouissant. Les péripéties se succèdent, autour de personnages hauts en couleurs, pas toujours politiquement corrects et de situations plus cocasses les unes que les autres. Les femmes tiennent la dragée haute à ces hommes qui placent la marque de leur virilité dans leur arsenal et leurs bagnoles maisne savent même pas ce qu'est une pizza. Tout s'enchaîne à un rythme effréné et on verrait bien ce film adapté au cinéma (deux précédents riomans de l'auteur ont d'ailleurs déjà été portés à l'écran).

 

Et sur les images qui vous viennent à cette lecture euphorisante et déjantée, laissez-vous porter par la fanfare d'Emir Kusturica et et l'esprit de ses films (Chat noir, chat blanc,  Underground...).

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir