Kethévane Davrichewy était déjà connue comme auteur pour la jeunesse, illustrée par Alan Mets, Bénédicte Guettier, Soledad Bravi...

Elle a choisi de s'adresser a un autre public en publiant chez Sabine Wespieser, La mer noire (2010), Les séparées (2012), Quatre murs (2014) et, en 2016, L'autre Joseph.

 

Kethevane kdavrichewy

 

Née en 1965, issue d'une famille géorgienne, elle s'est nourrie de cette culture et de cette histoire familiale. L'autre Joseph revient sur ces thèmes de prédilection que sont l'exil, les liens familiaux, les vies bousculées par l'histoire, l'attachement à un pays.

lautre joseph

Après la mort de son père, K. Davrichewy s'est penchée sur le destin de Joseph, sur cette ascendance en pointillés, marquées par les ruptures, des liens filiaux distendus, voire inexistants.
Au-delà des traces connues et des souvenirs recueillis, elle comble les «creux» de la lignée paternelle, recrée sa généalogie affective, réinvente son aïeul, « je ne peux qu'inventer les réponses et faire de sa vie un roman ».

 

OPAC Détail de notice 

 

Joseph, dit Sosso, est effectivement une figure éminemment romanesque.
L'autre Joseph, c'est le frère ennemi, né quelques années plus tôt en 1878, demi-frère supposé, et … futur Staline. Leurs destins vont se jouer en parallèle, farouches opposants de la russification tsariste, entre actes de bandistime et formation révolutionnaire. Joseph doit s'exiler à Paris tandis que l'autre fomente la révolution bolchévique depuis sa prison sibérienne.

Après le grand désenchantement, Joseph poursuivra une vie d'exilé en France : il abandonne la belle Aneta et leur tout jeune fils, devient aviateur, combat pour la France en 14-18, agent secret et signalé par les rapports de police comme ami ou amant de l'espionne Marthe Richard. A Paris, il fréquente peu la communauté russe, s'occupe de loin d'un second fils, s'embarque dans des affaires improbables, préserve son mystère...

 

A travers Joseph, c'est aussi son propre père que K. Davrichewy convoque tendrement dans ce roman, comprenant mieux le père qu'il a été à la lumière de cet héritage, mêlant bouleversements de l'histoire et mouvements de l'intime.

Les éditions Sabine Wespieser poursuivent avec K. Davrichewy leur exigeant travail d'éditeur, publiant peu mais valorisant toujours des plumes de qualité, tels que Nuala O'Faolain, Dhuong Thuo Huong, Claire Keegan, ou encore Michèle Lesbre.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir