bandeau d'accueil

Mon compte


Accueil :: RESSOURCES :: Coup d'oeil :: Destins d'Egypte

Destins d'Egypte

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

Regard croisés sur l'Egypte : un roman qui nous plonge en Egypte au moment de la seconde guerre mondiale et une BD qui nous dévoile une triste réalité dans l'Egypte d'aujourd'hui.

 

Ce pays qui te ressemble / Tobie Nathan. Stock, 2015.

CepaysquiteressembleLe Caire, en 1935, est un véritable bouillon de cultures où les communautés (grecques, arméniennes, coptes, juives, et arabes) se côtoient sereinement.
Dans le ghetto juif du vieux Caire, Zohar voit le jour avec beaucoup de peine, et doit être nourri au sein d'une jeune mère arabe. Les années passent et Zohar rêve de sa sœur de lait, Masreya et quand il la revoit, c'est le coup de foudre, amour fusionnel et interdit.
Tel un conte, les chemins de Zohar et de Masreya vont se croiser à plusieurs reprises. Masreya, jeune danseuse d'une beauté flamboyante aidera Zohar à se faire un nom en côtoyant les personnages les plus influents du Caire.
A travers ses personnages, l'auteur nous emporte dans un récit envoûtant, un mélange de magie et de vie, et nous devenons spectateurs d'un pays qui évolue.
Dans Ce pays qui te ressemble, T. Nathan décrit l’Égypte d’avant, brûlante, prodigieuse. L'Égypte des années quarante, les yeux rivés sur l'Europe en guerre, la montée des frères musulmans, la vie dépravée du jeune roi Farouk qui a du mal à trouver sa place, le pays gouverné par les Anglais et l'antisémitisme grandissant.

 

Tobie Nathan


“le seul antidote à la tristesse d’un monde d’identiques en guerre est l’aventure intellectuelle. Je suis convaincu que la puissance des livres surpasse le pouvoir des armes.”

Né en 1948 au Caire en Egypte, professeur de psychologie à l'université de Paris VIII, Tobie Nathan est le grand représentant en France d'un courant de la psychiatrie travaillant sur l'origine culturelle des patients: l'ethnopsychiatrie. Il a fondé en 1993 le Centre Georges-Devereux, centre universitaire d'aide psychologique aux familles migrantes. Quelques temps diplomate, Tobie Nathan est également essayiste et romancier.

tobie nathan

 

 

Doigts d'honneur : révolution en Egypte et droits des femmes / scénario Ferenc ; dessin Bast. - La Boîte à bulles, Amnesty international France, 2016.

doigts dhonneurJuin 2013, au Caire. Deux ans après la chute de Moubarak, l'Egypte redescend dans la rue pour demander le départ de Mohamed Morsi, président récemment élu.
Lassée de cette révolution qui n'en finit pas, Layla préfère se concentrer sur la fin de ses études. Mais Asim, son ami d'enfance obnubilé par la politique, insiste pour qu'elle l'accompagne sur la place Tahrir. Layla se laisse finalement porter par ce vent de liberté et cet esprit de solidarité qui semble régner entre manifestants. Ce qu'elle ignore malheureusement, c'est que la place Tahrir sera le théâtre de violences sexuelles particulièrement sauvages et qu’elle comptera parmi les dizaines de victimes d’une semaine pas comme les autres.
Au cœur d'une Égypte en reconstruction, où l'honneur est dans toutes les bouches, les femmes tentent de se frayer un chemin vers leurs droits les plus élémentaires...

Une BD “coup de poing” qui témoigne d'un rude combat pour la condition des femmes en Egypte.

 

Deux auteurs signent cette BD engagée. Le scénario de Ferenc, entre reportage et témoignage, est d'une redoutable efficacité. Bast accompagne ce texte militant d'un trait semi-réaliste expressif, noir et blanc relevé de quelques touches de couleurs vives à valeur symbolique.

Ferenc, scénariste
Éditeur à La boîte à bulles depuis une dizaine d’année, Ferenc a davantage consacré de temps à l’accompagnement d’auteurs qu’à l’écriture de scénario.

Bast, dessinateur
Sébastien Lagarrigue, alias Bast, est né à Bordeaux en 1974.
Animateur d’un atelier de bande dessinée dans le quartier pour mineurs de la Maison d’arrêt de Gradignan pendant quatre ans, il raconte son expérience dans un témoignage intitulé En chienneté qui paraît à La boîte à bulles dans la collection “Contre cœur”. Ce livre confirme sa volonté de s’engager dans des récits plus militants, qui abordent notamment la question de la dignité humaine.