bandeau d'accueil

Mon compte


Accueil :: RESSOURCES :: Coup d'oeil :: Avec Dédé

Avec Dédé

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

dvdavecdedeAvec Dédé, un documentaire humain et musical de Christian Rouaud.

 

C'est un vrai coup de coeur que ce film vibrant du son de la bombarde et de l'humanité d'un homme amoureux de notre patrimoine, de la chanson et de ses racines.

 

Ce film, c'est l'histoire de 20 ans d'amitié. Lorsque Christian Rouaud rencontre André Le Meut, pendant le tournage de son second film Bagad, il tombe immédiatement sous le charme de cet homme : son allure, son charisme, sa gestuelle, son phrasé, son humeur...
Comme son nom l'indique, Bagad se proposait de raconter l’histoire d’une formation de musique bretonne composée de cornemuses, de bombardes et de batteries. Dédé y était un personnage comme un autre, le réalisateur ressent une certaine frustration à ne pas avoir pu se pencher davantage sur sa personnalité étonnante.


C'est finalement en 2008 alors que Christian Rouaud attend le financement de Tous au Larzac, qu'il a le temps de se consacrer enfin à Dédé, figure emblématique de la musique bretonne. Car du temps, il en veut pour construire ce film.
Les images sont prélevées au gré de la vie de Dédé, à l’écoute de ce qui surgit et surprend. Le réalisateur laisse aller le regard, trouve les cadres qui lui «concèdent» l’espace dont il a besoin pour se mouvoir, car les limites lui sont pénibles et le monde extérieur, finalement, toujours hostile. Dédé vient s’y buter sans cesse, comme aux objets, qu’il heurte ou bouscule à tout instant, en s’excusant d’un « Hop là ! » ou en faisant un pas de côté pour effacer son corps trop encombrant.

 DD la bomb 2010

L'espace est aussi pleinement donné à la musique, Dédé est avant tout un musicien et un interprète hors pair.

Il est un des meilleurs « sonneurs » de bombarde de Bretagne. Qu’il soit en répétition avec des jeunes, qu’il donne un concert dans une église accompagné au grand orgue ou qu’il fasse danser, on est traversé par cette sonorité particulière qui l’habite, ce phrasé incomparable, ce jeu magnifique où l’émotion est épurée à l’extrême et où les vibrations de la bombarde vous traversent comme une lame.

Aujourd'hui, Dédé Le Meut est connu et reconnu. Mais ce n’est pas de notoriété dont il est friand, c’est de nouvelles pratiques musicales. Une approche différente de la musique traditionnelle, qui atteste à la fois de son sens aigu de l’enracinement et de son désir de sonorités inouïes, au sens littéral du terme. Rouaud donne à entendre cette musique, tellement caricaturée par ceux qui ne l’ont jamais écoutée. C’est une musique simple, qui parle vite et fort et nous bouleverse parce qu’on sent bien qu’elle vient de loin et fait partie de la culture commune. Comme toutes les musiques traditionnelles elle a des racines paysannes, elle est issue de la transmission orale, de la danse, des complaintes. À travers ses particularismes régionaux, elle a quelque chose de l'âme populaire universelle, elle nous touche, nous est étrangement familière, quelque soit l'endroit d'où l'on est originaire.

 

Enfin, Avec Dédé, est un film gai.

Parce que Dédé a un humour lunaire, une distance, dans toutes les situations, un mélange étrange de gravité et de légèreté, une sorte de résignation à lui-même qui force la sympathie. Il est juste pressé de tout dire mais on le suit par pur plaisir. Au fil des images, on ressent tendresse et complicité pour ce personnage atypique. La référence à Jacques Tati a souvent été faite à propos de ce film, elle induit une façon de regarder le monde, avec tendresse, qui n’exclut pas la lucidité et qui peut être féroce, mais qui se méfie par-dessus tout de l’esprit de sérieux et de ses certitudes.

 Andre Le Meut Bretons Magazine026