bandeau d'accueil

Mon compte


Accueil :: RESSOURCES :: Coup d'oeil :: Saudade de Fortu

Saudade de Fortu

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

saudadeManque, Adieu, Retraite, Le café, Ecole, Saudade, Libraire, Mon HLM, Neuf mois, Passé, Bon vent, Harcèlement.... sont quelques titres de la quinzaine de récits qui composent Saudade et lui donnent sa « couleur ».

 

 

 

 

 

 

 

 

De couleur, on n'en trouvera pas dans ce petit livre épuré, si ce n'est celle « d'une mélancolie empreinte de nostalgie » et que vient singulièrement renforcer le choix d'une illustration au trait noir fin et d'une mise en page simplifiée – deux images par page suivies d'un très court texte comme dactylographié.


Voix off.


Dialogues – la libraire et son client timide qui n'osent se parler malgré leur attirance mutuelle, dialogue du fils à son père mort dont il va disperser les cendres – ou monologues – de cet immigré portugais, père de l'auteur qui a fui en France la dictature de son pays et ne sait plus trop où est vraiment sa place, de cet homosexuel un peu âgé, seul, en mal de paternité, de cette femme qui, loin de ses rêves de jeunesse, se retrouve gérante d'un café où les uns et les autres viennent lui conter leurs soucis et finit par trouver du sens à son métier, ou encore de cette femme au foyer, qui contrairement à son mari ne connaîtra pas de retraite …, ces récits nous font pénétrer l'intime de chacun qui entre en résonance avec le nôtre, instantanés de vie de personnages ordinaires - vous , moi - en prise avec leurs souvenirs, leurs regrets, leurs drames, leurs lâchetés, leurs doutes, leurs fragilités....

 

image saudade

La douceur triste qui en émane nous pose – lecteurs - en confident recueillant leurs paroles, comme murmurées ou prononcées côte à côte autour d'un café, entièrement à l'écoute, sans jugement porté.

 

Entre ces récits isolés, des liens s'établissent parfois à travers un personnage, un fait ou un souvenir évoqué. Ils tissent au bout du compte la vie, somme d'individualités qui se croisent et se rencontrent et parlent, au milieu des questions posées parfois sans réponses, de qui nous sommes.

 

 

 

 

fortu

Fortu, graphiste et illustrateur d'origine portugaise, met de sa propre vie dans ce beau livre.
Il collabore régulièrement à la revue Papier dans laquelle il avait déjà publié Saudade, l'histoire de son père.

Le blog de Fortu